Warning: Zend OPcache API is restricted by "restrict_api" configuration directive in /home/mbssjdz/www/libraries/vendor/joomla/filesystem/src/File.php on line 330

Warning: Zend OPcache API is restricted by "restrict_api" configuration directive in /home/mbssjdz/www/libraries/vendor/joomla/filesystem/src/File.php on line 330

Warning: Zend OPcache API is restricted by "restrict_api" configuration directive in /home/mbssjdz/www/libraries/vendor/joomla/filesystem/src/File.php on line 330

Warning: Zend OPcache API is restricted by "restrict_api" configuration directive in /home/mbssjdz/www/libraries/vendor/joomla/filesystem/src/File.php on line 330

Warning: Zend OPcache API is restricted by "restrict_api" configuration directive in /home/mbssjdz/www/libraries/vendor/joomla/filesystem/src/File.php on line 330
Non-Dualité - Le Recueil de Wang-Ling (Huang Po)
Open menu

Warning: Zend OPcache API is restricted by "restrict_api" configuration directive in /home/mbssjdz/www/libraries/vendor/joomla/filesystem/src/File.php on line 330

1- Son Excellence P'ei interrogea le maître :Parmi les cinq cents personnes qui vivent dans la montagne, combien y en a-t-il qui ont compris votre méthode, Révérend ?- Impossible d'en deviner le nombre... Pourquoi ? Parce que la Voie, qui consiste en une réalisation spirituelle, n'a rien à voir avec le langage. Le langage sert seulement à convertir les êtres ignorants et puérils.

2- Qu'est-ce que le Bouddha? L'esprit est le Bouddha, et le non-esprit, la Voie. Dès lors, il suffit de ne pas entrer dans un état d'esprit agité de pensées sur l'être et le non-être, les qualités et les défauts, autrui et soi-même, le sujet et l'objet... car le fond de l'esprit, c'est le Bouddha, le fond du Bouddha, l'esprit, et l'esprit est comme le ciel. « Le vrai corps absolu du Bouddha est comme le ciel », est-il dit, et rien ne sert de le chercher ailleurs, « car toute quête s'avère douloureuse ». Atteindre l'éveil d'un Bouddha en se livrant, par exemple, aux six transcendances et à l'infinité des pratiques pendant des kalpas aussi nombreux que les grains de sable du Gange, ce n'est toujours pas le fruit ultime, parce que tout cela relève encore de la fabrication de séries causales. Quand les causes primaires et secondaires n'existent plus en tant que telles, les choses retournent à l'impermanence, et en ce sens, il est dit que: « Les corps de jouissance et d'apparition ne sont pas le Bouddha réel et ils ne prêchent pas la vraie méthode. » Il suffit donc de reconnaître son propre esprit pour que les notions de moi et d'autrui se résorbent dans le Bouddha originel.

3- Si le non-esprit du saint est le Bouddha, le non-esprit de l'homme ordinaire ne revient-il pas à une chute dans le silence du vide?La Réalité ignore la distinction entre saints et êtres ordinaires; elle ignore aussi la chute dans le silence. La Réalité, au fond, n'existe pas, mais cela n'est guère du nihilisme car, au fond encore, il y a une Réalité qui ne relève pourtant pas de l'existence. L'existence et l'inexistence ne sont que des opinions dictées par les affects. Elles sont là comme des illusions magiques, comme une taie sur l'œil :«Ce qu'on voit et entend est comme magie et taie sur l'œil; Ce qu'on sait et ressent produit l'être vivant.» Dans les techniques des Patriarches et des maîtres, il est uniquement parlé de l'apaisement des mobiles et de l'oubli des opinions. Par conséquent,« L'apaisement des mobiles est la prospérité de la Voie du Bouddha,
La différenciation œuvre à la splendeur des armées du diable.»

4- Puisque l'esprit est Bouddha depuis toujours, faut-il ou non s'exercer aux six transcendances et à l'infinité des pratiques?- C'est en esprit que la réalisation a lieu. Rien à voir avec les six transcendances et l'infinité des pratiques! Transcendances et pratiques sont uniquement des techniques de conversion, des histoires de seconde importance faites pour accueillir et sauver ce qui vit. De même, la vraie totalité de l'éveil, le corps absolu de la liberté au comble du réel, les niveaux extraordinaires des dix terres et des quatre fruits, tout cela, ce ne sont rien d'autre que des techniques de salut sans rapport avec l'esprit-Bouddha. Puisque l'esprit est Bouddha, l'esprit-Bouddha est la plus éminente des techniques de salut. Mais lorsqu'on n'a pas l'esprit préoccupé par le samsara et les passions, on n'a pas besoin de méthodes d'Eveil. « Le Bouddha a enseigné toutes les méthodes qui nous permettent de nous débarrasser de toutes nos pensées. Or, je n'ai aucune pensée. A quoi me serviraient ces méthodes?? »

Du Bouddha au Patriarche, il n'a été question d'autre chose que de l'esprit un, encore appelé « véhicule unique ». Fouillez méticuleusement tous les espaces, vous n'y trouverez point d'autre véhicule. «Ce taillis n'a ni branches ni feuilles, Seule y déborde la Réalité».Mais voila qui rend la chose plus incroyable encore! Quand Bodhidharma arriva dans notre pays, il parcourut les empires de Liang et de Wei, mais il ne rencontra que le grand maître Houei-k'o pour avoir secrètement foi en son propre esprit et comprendre au mot que « l'esprit est le Bouddha ». Or, il n'y a ni corps ni esprit : voilà la Voie suprême. Depuis toujours, la Voie suprême est égale, et celui qui a une foi profonde dans le fait que les «êtres vivants ont tous une seule et même vraie nature», celui-là possède un esprit indistinct de cette nature, cette nature est son esprit, son esprit ne diffère en rien de cette nature, on l'appelle « Patriarche » et il peut dire: "Quand j'ai reconnu la nature de mon esprit, ce fut à proprement parler inimaginable!"

(...)

7- On ne fait que montrer l'Esprit Un qui ne ressemble à rien et de rien ne diffère, qui n'est ni une cause ni un effet, et qui permet de dire« Seul ce véhicule unique, Sans second ni troisième, sauf dans la prédication du Bouddha, à titre d'expédients.
_ Pourquoi le Bodhisattva Corps Infini ne vit-il pas la protubérance apicale du Tathagata! ?
_ Parce qu'il n'y avait en réalité rien à voir. Comment ? Le Bodhisattva Corps Infini n'étant autre que le Tathagata lui-même, n'a rien d'autre à « voir». Je ne vous demande qu'une seule chose : N'ayez pas d'opinions sur le Bouddha et le Bouddha ne vous limitera pas; n'ayez pas d'opinions sur les êtres vivants et les êtres vivants ne vous limiteront pas; sans opinion sur l'être, l'être ne vous limitera pas; sans opinion sur le non être, le non être ne vous limitera pas; sans opinion sur l'ordinaire, l'ordinaire ne vous limitera pas; sans opinion sur l'extraordinaire, l'extraordinaire ne vous limitera pas, car dès que vous n'avez plus la moindre opinion sur quoi que ce soit, vous êtes le Bodhisattva Corps Infini. J'appelle "voies exterieures » toutes les opinions qu'on peut se faire. Ceux qui suivent des voies exterieures prennent leur plaisir dans la variété des opinions, tandis que le Bodhisattva, au sein même de toutes les opinions reste imperturbable. Le Tathagata personnifie la talité de les toutes choses », dont il est dit: « La talité (= qui est tel que) de tous les saints, c'est aussi ta talite à toi, a Maitreyat! » La talité est absence de naissance et absence d'extinction, absence d'opinions et absence d'informations. La protubérance apicale du Tathagata est l'opinion parfaite, et comme il n'existe pas d'opinion parfaite, la perfection n'est pas une limite. Ainsi, « le corps du Bouddha n'est pas composé et ne tombe dans aucune catégorie », et c'est à titre provisoire qu'on le compare au ciel en disant qu'il est « parfait comme le ciel où rien ne manque et où rien n'est en trop ». Ne faites plutôt cas de rien, n'ayez aucune affaire, et ne vous forcez pas à délibérer sur quelque objet que ce soit, car toute délibération s'attache à son objet et devient conscience discriminante, comme le disent ces deux vers :« La perfection s'enfonce dans l'océan de la conscience où elle est ballotée comme une lenticule.» Quand vous vous dites que vous la connaissez, que vous l'avez étudiée, que vous vous y êtes uni dans une illumination, que vous êtes libéré, que vous avez raison, si vos points forts vous comblent, vos faiblesses continuent de vous déplaire... Bref, toutes ces opinions, en quoi peuvent-elles vous être utiles? Je vous le dis, rester sans rien faire et sans souci, mais ne profanez pas les exercices spirituels.

"Rien ne sert de chercher la vérité,
Il suffit de ne plus chérir d'opinions à son sujet."